~ C’est quoi la normalité ? ~

Je ne suis pas comme les autres, suis-je normal ? Je rentre pas dans les normes fixées par la société, suis-je bizarre ? Je ne pense pas comme les autres, suis-je fou ? Mais, être normal, c’est quoi ? Selon les dictionnaires, c’est ce qui rentre dans la norme, un état fréquent, dépourvu de tout caractère exceptionnel. Et être bizarre, être fou ? C’est ce qui s’écarte du bien commun, surprenant par son caractère insolite, insensées. Ci-dessous, une pensée autour de ces mots, qui auraient pu également être nommés la raison versus la folie. Ici & maintenant, une voie de réflexion sur ces mots, sur la vie, sur soi* ☀️


Normal versus Bizarre


Au fond, est-ce qu’être dans la norme, dans les cases fixées par autrui, ce n’est pas renier son être profond. Car, intrinsèquement, nous sommes tous uniques, tous extraordinaires à notre manière et donc tous insolites, insensées. J’aime à penser qu’il n’y a pas qu’une vérité. Chacun possède sa propre vérité, suivant sa propre existence, son chemin de vie, ses missions à accomplir. Et chacun est responsable de ses pensées, de ses actes et de ses propres normes. Donc, ce qui est normal pour l’un n’est pas forcément normal pour l’autre, et est-ce un problème ? Je ne crois pas, car c’est ce qui fait de notre vie : la nôtre réellement. Trouver un sens à la vie à l’intérieur de soi est donc pertinent et se poser la question de ce qui est normal ou pas pour soi même si ce n’est pas la norme est un acte important à faire. D’après le livre de Bronnie Ware, les 5 regrets en fin de vie, le premier regret de ces personnes est « J’aurais préféré vivre ma vie, pas celle des autres ». Alors, si vous deviez finir votre vie demain, qu’est-ce que vous regretteriez de ne pas avoir fait ?


Ne pas être dans les clous, et alors ?


J’ai envie de dire faîtes d’abord ce qui vous semble juste, convenable et enrichissant (dans le respect des autres), même si ça ne correspond pas exactement à ceux que les autres attendent de vous, à ce que la société attend de sa population ou à ce que vous pensez qui est bien ou mal suivant votre éducation, les traditions et les us et coutumes dans lequel vous avez grandis. Révéler le grain de folie qui est en nous, qui définit notre identité, notre unicité, c’est aussi prendre sa place en soi, avec les autres et avec l’univers. Aujourd’hui, les conversations tournent souvent autour des possessions, des appartenances et des compétences d’une personne. Peu de conversation, même entre amis proches, tournent autour des émotions, des rêves, des valeurs d’une personne. Alors qu’une personne ne peut se définir seulement par ses proches (enfants, conjoints…), son métier et ses possessions matérielles. Elle existe en dehors de tout ça, nous sommes la seule personne et le seul bien avec qui nous passons toute notre vie. Ce qui est à l’intérieur de nous est bien plus important que tout ce qui nous entoure, c’est là ou on doit chercher notre propre définition de nous-mêmes, nos envies, nos vibrations. Nous avons souvent tendant à nous raccrocher au matériel, à la routine au lieu de se poser des questions sur nos attitudes, nos états de cœur. Choisir avec le cœur et non avec les suppositions qui se sont forgés dans notre mental est une chose à réapprendre, qu’on connaissait étant enfant naturellement et qu’on a oublié pour se comporter en « adulte ».

Petit apparté : je pense également que ça peut s’appliquer pour les entités morales (entreprises, associations…), beaucoup d’entreprises se définissent par leur produit, alors que leurs valeurs sont toutes aussi importantes. L’image d’une entreprise est tout aussi important que ce qu’elle propose à ses clients.


Oui, je suis unique !


Recommençons donc à faire nos propres choix, à penser différemment, à choisir plusieurs sources d’informations extérieures, à suivre notre intuition, finalement à suivre notre propre courant pour parvenir à soi. Croire en soi est une étape dans ce processus au lieu de croire aux convictions forgés par notre éducation, notre culture, notre origines, etc. N’ayons plus peur de se montrer telle que nous sommes, de ne pas vivre au rythme des autres, de lancer les projets qui nous font vibrer… Je suis folle et j’assume de plus en plus ! Je m’émerveille devant la nature, je danse et virevolte dans la nature, j’ose dire les choses. Je cherche le sens de ma vie en dehors des chemins tout tracés, hors des sentiers battus, en résonance avec mon cœur. N’hésitez pas à créer vos propres traditions, vos propres rituels, votre propres coutumes. Derrière la peur se cache l’être unique que nous sommes. Trois clés lumineuses pour découvrir cet être unique :

Qui suis-je vraiment à l’intérieur, comment je m’identifie à mon être intérieur ? Quand je me présente aux autres, j’essaye d’évoquer ma personnalité, mes passions & mes valeurs, au lieu de mon emploi, de ma situation familiale & de mes compétences. Pour cela, je peux me rappeler ma façon d’agir quand j’était petit et ce que j’aimais faire.


Comment je me sens actuellement, quelle est l’émotion qui prédomine en moi à cet instant ? Quand je suis en difficulté, que je me sens mal à l’aise, j’essaye d’évaluer la situation objectivement, en cherchant l’émotion prédominante en moi, la cause de cette émotion, les liens avec le passé pour l’accueillir et respecter mon état intérieur.


Quelles sont les actions qui donne du sens à ma vie, qui font vibrer cette petite étincelle au fond de moi ? Lorsque, je dois prendre une décision qui m’appartient, j’essaye de me poser, de prendre du recul et surtout j’écoute mon cœur, mon intuition pour faire le choix qui sera le plus bénéfique en mon âme et conscience. A terme, je trouve mes propres raisons, ma raison de vivre, ma raison d’être, ma raison de penser !

Soyons des mauvaises herbes, soyons fous, soyons nous-mêmes !


* Cet article est seulement un point de vue, une de mes vérités à un instant T. Cette vérité évoluera sûrement au fil du temps et elle n’a pas vocation à être LA vérité, un dogme, une évidence. Ce sont seulement des idées mises bout à bout pour continuer une réflexion constante et bienveillante sur la vie. 

Publié par Huit de la Marine

Éclaireuse vers le bien-être, le naturel et la communication

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s